Après la libéralisation de l’économie Nationale, la SONIMEX a concentré son action autour de trois axes principaux :

  • Participation à  l’approvisionnement du marché en denrées alimentaires sur l'ensemble du territoire national ;
  • Régulation du marché à  travers la constitution de stocks de sécurité
  • Interventions ponctuelles pour le compte de l’Etat :
  • Opération RAMADAN ;
  • Campagne agricole ;
  • Commercialisation du riz produit localement.


Pour maintenir et promouvoir son niveau d’activité’ actuel, la SONIMEX doit être en mesure de continuer à  jouer son rôle de régulateur du marché en cherchant à  concilier les exigences du nouveau contexte du commerce international avec les contraintes de développement et de l’économie nationale.


La participation à  l’approvisionnement du pays et surtout la régulation du marché relèvent d’une stratégie dont l’importance de l’impact social est telle qu’elle suppose des moyens importants d’intervention. Cette intervention, généralement imprévisible du fait du caractère souvent spéculatif des pénuries, doit être rapide, efficace et décisive. 

Ce nouveau rôle fait supporter à  l’entreprise qui devait recourir au système bancaire pour obtenir les moyens financiers qui exige sa politique, des coûts très élevés (commissions et frais financiers, intérêts etc..). 

Pour maintenir et promouvoir son niveau d’activité, elle doit continuer impérativement à  jouer son rôle de régulateur du marché.

Pour ce faire, l’action à entreprendre doit porter sur plusieurs aspects de l’activité de l’entreprise : 

  • Une gestion plus efficiente ;
  • un renforcement des capacités des ressources humaines ;
  • une reconversion des mentalités pour s’adapter à  la concurrence ;
  • une politique commerciale plus dynamique pour se rapprocher du consommateur, réduisant ainsi les frais intermédiaires, s’impose ; de même qu’une meilleure programmation des importations des produits afin de réduire les coïts de détention des stocks, en conciliant les exigences du nouveau contexte du commerce international et des contraintes de développement de l’économie nationale ;
  • une adaptation à  l’évolution de l’environnement économique et commercial.

3.1 Actions de maîtrise de la gestion et de renforcement des capacités

En vue de maîtriser sa gestion et de renforcer ses capacités, la SONIMEX entend mener les actions suivantes : 

  • la revalorisation des moyens et ressources disponibles.
  • La programmation à  moyen terme des activités selon des objectifs précis.
  • Un management plus efficace basé sur un contrôle de gestion et des indicateurs de performance.
  • Un renforcement des capacités en ressources humaines et en moyens d’intervention.

3.2 Perspectives de développement 2010 à 2014.
Afin de mieux maîtriser la programmation et la gestion de ses opérations commerciales en les insérant dans un cadre d’intervention, à  moyen terme, la SONIMEX a conçu un plan d’action prévisionnel sur 5 ans (2010 à 2014) lui permettant d’exercer ses activités selon des règles de bonne gestion et sur la base d’objectifs réalistes et mesurables.

Les hypothèses retenues pour la confection de ce plan d’action prévisionnel tiennent compte des résultats des activités antérieures relatives aux années 2007 - 2009 et des prévisions d’évolution de la demande, en termes de volume et de prix du marché interne et externe. Elles prennent aussi en considération la nécessité de réaliser des niveaux d’activité annuels permettant à  la Société d’atteindre son seuil de rentabilité.

Des axes de diversifications des activités de la Société s’imposent pour limiter les risques sur l’activité purement commerciale. En effet, il ya lieu de viser à  titre d’exemple la mise en ouvre à  court terme des 3 projets suivants : 

  • L’achèvement de la réalisation d’une unité intégrée de d’cor ticage à  Rosso, projet dont les volets de stockage de paddy (Silos d’une capacité de 6000 tonnes et ensachage de riz blanc à ont été réalisés en 1998 pour un investissement de près de 400 millions d’ouguiyas et sont restés inexploités).

  • L’achèvement dudit projet consiste en la réalisation du volet décorticage devant s’imbriquer entre les deux premières composantes réalisées. Ce projet devra générer une importante valeur ajoutée à  la filière rizicole dans la plus grande zone de production du riz en Mauritanie à  savoir le Trarza. En effet, il permettra la transformation du paddy en riz blanc de qualité compétitif par rapport au riz importé et encouragera la production rizicole dans l’objectif d’atteindre l’autosuffisance en cette importante denrée. Il contribuera aussi à limiter les pertes enregistrées dans cette filière du moment de la récolte du riz paddy jusqu'à  la production du riz blanc. Il en résultera aussi la rentabilisation des investissements réalisés depuis 1998. Avec ledit projet, la SONIMEX pourra substituer progressivement le riz mauritanien au riz importé dans son activité d’approvisionnement et de distribution.

  • La réalisation d’un centre commercial de distribution des produits alimentaires éventuellement à  travers un partenariat avec le secteur privé et ce sur le domaine appartenant à  la SONIMEX non loin de la mosquée marocaine et abritant actuellement son service transport. Les produits devant provenir de la location des magasins dudit centre couvriront une partie des charges de fonctionnement de la société.

  • La réalisation d’une laiterie à  Nema en partenariat avec la Libye. Le projet permettra la valorisation de la production laitière de la zone et la couverture d’une partie des besoins des centres urbains environnants en produits laitiers.

 

Mis à jour (Lundi, 27 Avril 2015 12:44)

 
instagram takipi hilesi